Accès direct

Les incendies destructeurs

Construites traditionnellement en pierre et en bois, les maisons groupées le long d'une rue ou autour d'une place étaient des proies idéales pour le feu. Les orages étaient particulièrement redoutés. Cependant, malgré toute la vigilance des habitants, la foudre ou les accidents provoquèrent des incendies destructeurs. Les villages de la commune ont à chaque fois été reconstruits avec l'aide et grâce à la générosité des populations voisines, du Valais et de la Suisse entière. Trois incendies ont particulièrement marqués la population et l'architecture des villages.

Vionnaz, le 20 août 1800

Pour mieux comprendre l'importance du sinistre qui a frappé le village, il suffisait de voir l'état de 3 des 6 cloches de l'église. Déformées par la chaleur de l'incendie, elles furent totalement hors d'usage. Fondues en 1802 à Vionnaz, elles ont donné naissance à de nouvelle cloches qui retentissent encore aujourd'hui au sein de l'église. A noter que Vionnaz fut une nouvelle fois frappé par le feu le 5 mai 1901.

Torgon, le 24 juillet 1929

La foudre atteint la maison de Marcellin Guérin. Le sinistre détruira 16 maisons sur les 19 que compte le village. Torgon sortira et renaîtra de ses cendres, rajeuni et modernisé.

Mayen, le 14 novembre 1946

Provoqué accidentellement, l'incendie a éclaté au milieu de la nuit et a détruit tout le village, seule une maison étant épargnée par le sinistre. Mayen a été reconstruit de 1946 à 1948 avec l'aide des Confédérés.

Imprimer la page Télécharger en PDF Recommander Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Administration Communale
Rue du Pavé 6
Case postale 60
1895 Vionnaz
Tél. 024 481 42 52
Fax. 024 481 40 39
Horaires d'ouverture
Lundi au mercredi de 11h00 à 12h00
de 16h30 à 17h30
Vendredi de 11h00 à 12h00
de 16h30 à 18h00
Jeudi fermé